Nanni Balestrini

итальянский

Antonella D’Agostino, Francis Catalano

французский

Messaggi di speranza

Tutti i giorni la stessa cosa
parlano a bassa voce

che giorno è oggi
parlano a stento

oggi  è un altro giorno
parlano in fretta

giorno dopo giorno
parlano a bocca chiusa

è stato un gran bel giorno
parlano tanto per parlare

il  gran giorno era giunto
parlano a fior di labbra

non è di  tutti  i  giorni
parlano per allusioni

noti è affare di  giorni
parlano senza  riflettere

da quel giorno nessuno li ha visti
parlano da soli

un giorno o l'altro
parlano da anni

campano giorno per giorno
parlano perché hanno la lingua

ai nostri giorni
parlano fra sé e sé

al  giorno d'oggi
non c'è nessuno con cui parlare

verrà il giorno in cui
tutto parla contro di loro

un giorno lo sapranno
parlano a quattr'occhi

va a giorni
parlano a cuore aperto

non tutti i giorni sono uguali
parlano al muro

i giorni si accorciano
parlano al vento

sembra giorno
parlano a vanvera

ci corre quanto dal giorno alla notte
i fatti parlano da sé

si vede la luce del giorno
parlano del più e del meno

è chiaro come la luce del giorno
i muti parlano a segni

verrà,  a giorni
se ne vanno senza parlare

uno di questi giorni
parlano tutti insieme

© Nanni Balestrini
Из: Tutto in una volta : 50 poesie per 50 anni
Spinea - Venezia: Edizioni del Leone, 2003
ISBN: 88-7314-068-8
Аудиопроизводство: 2006, M.Mechner / Literaturwerkstatt Berlin

Messages d’espoir

Tous les jours la même chose
ils parlent à voix basse

aujourd’hui c’est quel jour
ils parlent péniblement

aujourd'hui est un autre jour
ils parlent en vitesse

jour après jour
ils parlent la bouche fermée

c’était une grande belle journée
ils parlent pour parler

le grand jour était arrivé
ils parlent à fleur de lèvres

ce n’est pas tous les jours
ils parlent par allusion

remarquez c’est une question de jours
ils parlent sans réfléchir

depuis ce jour-là personne ne les a vus
ils parlent tout seuls

un jour ou l’autre
ils parlent depuis des années

ils vivent au jour le jour
ils parlent parce qu’ils ont une langue

de nos jours
ils parlent entre soi et soi

aujourd’hui
il n’y a personne avec qui parler

le jour viendra où
tout parlera contre eux

ils le sauront un jour
ils se parlent dans les yeux

il change à chaque jour
ils parlent à cœur ouvert

les jours ne sont pas tous égaux
ils parlent aux murs

les jours raccourcissent
ils parlent au vent

on dirait le jour
ils parlent à tort et à travers

différents comme le jour et la nuit
les faits parlent d’eux-mêmes

on voit la lumière du jour
ils parlent du plus et du moins

c’est clair comme la lumière du jour
les muets parlent par signes

il viendra dans quelques jours
ils s’en vont sans parler

un de ces jours
ils parlent en même temps

Traduit de l'italien par Francis Catalano et Antonella D’Agostino