Paul Bogaert

голландский

Jan H. Mysjkin, Pierre Gallissaires

французский

ZONDER HANDEN

Een achtarmige snelbinder zo aangespannen
dat het vanwege de haken en de spankracht
gevaarlijk is de ogen er dichter bij te houden
dan nodig om het te zien: dit is het beeld
dat u kan helpen in te komen in wat volgt.
Breng het niet in verbinding met uzelf.
Het zijn mijn kaken.
Mocht ik jonger zijn en leven in een ander tijdsgewricht,
ik had u niet geschreven. Ik had u aangeraden
uit de buurt te blijven, de spieren van uw buik
een uurlang te masseren of de beweging van de mond
als iets beperkts te zien. Ik had u links en rechts
gekust. Ik had u
op het hart gedrukt wiens adem naar bagage ruikt, te mijden.

© 1996 Meulenhoff, Amsterdam
Из: Welcome hygiëne
Amsterdam: Meulenhoff, 1996
Аудиопроизводство: Het Beschrijf, 2004

SANS MAINS

Le sandow à huit bras, tellement tendu
qu'à cause des crochets et de la tension
il est dangereux de tenir les yeux plus près
que nécessaire pour voir: voilà l'image
qui peut vous aider à saisir ce qui suit.
N'établissez pas un rapport avec vous-même.
Ce sont mes mâchoires.
Si j'étais plus jeune et vivais à une autre époque,
je ne vous écrirais pas. Je vous conseillerais
de vous tenir à l'écart, de vous masser pendant une heure
les muscles du ventre ou de voir le mouvement de votre bouche
comme quelque chose de limité. Je vous embrasserais
à gauche et à droite. Je vous recommanderais
chaudement d'éviter celui dont l'haleine sent le bagage.

traduit par Jan H. Mysjkin & Pierre Gallissaires
Le verre est un liquide lent, 33 poètes néerlandais
composée par Erik Lindner et Henk Pröpper
Paris, Farrago, 2003.