Tsead Bruinja

фризский

André Degen

французский

[leave nimmen wit hoe't wy yn eardere libbens...] (fy)

leave nimmen wit hoe't wy yn eardere libbens
inoar foarby ronnen of de bus misten dêr't ien
fan ús beiden yn siet of do myn suster ús mem
yn wiest en it tusken ús neat wurde mocht om't
 
der te folle jierren of in leauwe tusken ús
dreaun sa plastysk as in kontinint sil de ôfstân
wol ris west ha ik wie miskien drok dwaande mei
it útfinen fan fjoer wylst do en dyn frijer
 
oare kant de oseaan de kearsen oanstutsen
hâld ik dy al wer te stiif fêst ik wol dy net
fynknipe mar ik bin bang en bliid tagelyk dat
 
der noait mear tusken ús wêze sil as dit hielal
dêr't wy net by inoar yn komme kinne omdat
it te lyts is foar it fertriet fan twa dy't ien wurde
 
leave lit tiid ús fan inoar ôf skuorre at wy ien foar ien
deageane wy slaan werom mei brêgen fan wurden

© T.B. / Bornmeer
Из: De wizers yn it read
Leeuwarden: Bornmeer, 2000
Аудиопроизводство: NLPVF, 2005

[chérie personne ne sait que dans des vies antérieures nos rencontres]

chérie personne ne sait que dans des vies antérieures nos rencontres
étaient impossibles ou que nous rations le coche où se trouvait
un de nous deux ou que tu y étais ma sœur ma mère
et que ça ne pouvait rien donner entre nous deux parce que
  
trop d'années ou une religion flottaient entre nous
aussi concrète qu'un continent la distance aura
parfois été j'étais peut-être occupé à inventer
le feu tandis que toi et ton amant
  
de l'autre côté de l'océan vous allumiez les cierges
je te serre dans mes bras encore trop fermement je ne veux pas
t'écraser mais j'ai peur et je suis heureux en même temps
  
qu'il n'y aura jamais entre nous rien que cet univers
où nous ne pouvons plus nous atteindre parce qu’il
est trop petit pour le chagrin de deux devenant un
  
chérie laisse le temps nous arracher l'un à l'autre quand un à un
nous mourrons nous répliquerons en jetant des ponts de mots

Traduction par André Degen