François Charron 
Author

poèmes

Original

Übersetzung

[Existe-t-il une porte si profonde qu’elle ne vienne] français

[Pour une seconde n’être et n’être que cela] français

traductions: de

to poem

[Aucun homme n’était le premier il entend les gouttes de] français

[Capable d’entendre un arbre parler toujours sans mot] français

[Cette voix bouleversée tant pis afin de renverser des pans] français

[Le premier venu puis un autre c’est très spécial ici la] français

traductions: de

to poem

[Le cimetière des commencements n’est ni je ni l’autre] français

[Voué à de prochaines armoires dans lesquelles] français

[Puissance des yeux qui s’ouvrent sans retour les soupirs] français

[Les statues pleurent sur la solidité] français

traductions: de

to poem

François Charron 
Author

Foto © Union des écrivains et des écrivaines québécois
* 22.02.1952, Longueuil, Québec, Canada
Réside à: Montréal, Québec, Canada

François Charron, poète et essayiste, complète une maîtrise en études littéraires à l'Université du Québec à Montréal en 1979. Il enseigne au Cégep Montmorency de Laval de 1973 à 1977, puis se consacre entièrement à la littérature.

Outre de nombreux recueils parus depuis 1972, il a publié dans diverses revues francophones, notamment au Québec dans Les Herbes rouges, Ellipse, Estuaire, Éther, Hobo-Québec, Liberté, Possibles; en France dans Change, Cheval d'attaque, Actuel; en Belgique dans Cistre. Il a également été membre du comité de rédaction des revues Stratégie (1971-1974) et Chronique (1976-1977).

 Foto © Union des écrivains et des écrivaines québécois
Récipiendaire du 'Prix Émile-Nelligan' en 1979 pour son recueil Blessures et du 'Prix Canada-Belgique' en 1982 pour l'ensemble de son oeuvre, il reçoit également le 'Grand Prix du Festival international de la Poésie' 1990 pour son recueil La beauté des visages ne pèse pas sur la terre. Enfin, il obtient le 'Grand Prix de poésie du Journal de Montréal' pour L'Intraduisible amour en 1992. En 2007, il se mérite le 'Prix de poésie Alain-Grandbois' de l'Académie des lettres du Québec, pour son recueil Ce qui nous abandonne. Depuis 1980, François Charron est membre de l'Union des écrivaines et des écrivains québécois, dont il a été réélu administrateur le 21 novembre 1998.

L'écriture de François Charron s'élabore simplement à partir d'images visuelles plutôt que rhétoriques. Il travaille à rendre les émotions de manière dépouillée tout en créant sans cesse une impression de tension entre la vie, le monde visible et une approche métaphysique de la réalité. Sa poésie est marquée par un questionnement sur le corps, la langue, le temps, l'identité, l'histoire, la communauté. Son lyrisme pourrait alors être qualifié d'insaisissable, parce qu'il ne cesse de nous signifier un monde interminé et interminable qui ouvre à l'expérience de l'être.

Publications
  • Blessures

  • La beauté des visages ne pèse pas sur la terre

  • L’Intraduisible amour

  • Ce qui nous abandonne

Prix
  • Grand Prix du Festival international de Poésie

  • 1979 Prix Émile-Nelligan

  • 1982 Prix Canada-Belgique

  • 1992 Grand Prix de poésie du Journal de Montréal

  • 2007 Prix de poésie Alain-Grandbois de l'Académie des lettres du Québec