Dječak na žalu

Kao što dječak, kad ga zgrabi nešto,
probire plosnat kamen posred žala
i zamahom ga ruke baca vješto
da skok po skok se diže preko vala,

ja uvijek iste, već rabljene riječi
po glatkoj šaljem morskoj površini
da svakim skokom valu prkoseći
opišu ono što ih lebdjet čini.

Zavidan tako zgusnutosti teme,
iskazivosti njenoj, mogu samo,
dajući riječi joj, temi krzat tjeme

zvučnim oblutkom što gubi brzinu,
te govor, tonuć u neznano kamo,
odsutnih mora prelijeva modrinu.

© Zvonimir Mrkonjić
De: Šipanski soneti
Dubrovnik: Ogranak Matice hrvatske Dubrovnik, 1992
Producción de Audio: Udruga radio mreža 2008

Le jeune garçon sur la grève

Comme le jeune garçon, quand ça le prend,
choisit une pierre plate sur la grève
et par un élan de sa main la lance adroitement
pour que bond après bond au-dessus de la vague elle s'élève,

j'envoie toujours les mêmes mots déjà utilisés
sur la surface lisse de la mer
pour que, la vague par chacun de leurs bonds défiée,
ils décrivent ce qui les tient en l'air.

Ainsi envieux de la densité du thème,
de son éloquence, je ne peux guère plus,
lui donnant la parole, qu'user du thème le fate extrême

avec le galet sonore qui réduit son allure,
tandis que le langage, fluant vers un lieu d'inconnu,
des mers absents fait chatoyer l'azur.

Traduction: Borka Legras et Fernand Cambon