Roger M.J. De Neef

niederländisch

Philippe Noble

französisch

[Hartslag van vlees en water]

Hartslag van vlees en water,
Wij verspreiden ons als lucht en licht.
Onze bewolkte lichamen kloppen aan
Zonder te vinden, zonder te landen.

Van de koude kennen wij de knieval
Ei van ijs, hart van hars
Ook de gehelmde kleuren die wij dragen
Die het geheugen vertekenen en bezweren.

Zingende pijn,
Gij die de afdruk zijt van iedere hogere oneindigheid
Verzegel mijn schaduw en vertrek.

© Pink Editions & Productions
Aus: De gedichten van licht en overspel
Antwerpen: Pink Editions & Productions, 1982
Audioproduktion: Flemish Literature Fund, Antwerp, 2010.

[Pulsation de chair et d’eau]

Pulsation de chair et d’eau,
Nous nous dispersons tels l’air et la lumière.
Nos corps nuageux frappent aux portes
Sans rien trouver, sans toucher terre.

Du froid, nous savons l’allégeance
Oeuf de glace, cœur de résine,
Et les couleurs casquées que nous portons
Qui ensorcellent et faussent la mémoire.

Douleur au chant lancinant,
Toi qui es l’empreinte de tout infini supérieur.
Scelle mon ombre et disparais.

Traduit du néerlandais par l’Atelier de traduction à Paris, sous la direction de Philippe Noble
Dans: Septentrion 24ième année, numéro 4, Rekkem, 1995.