Ponç Pons

katalanisch

Annie Bats

französisch

A la poesia

Des d’una illa de mots,
entre ullastres i llibres,
mentre sent escoltant
la bellesa del vent
que escriure és respirar,
comprendre, fer l’amor
i l’art ens humanitza,
t’ho diré passional:
t’estim i sense tu
res tindria emoció
ni seria tan cert
açò que en diuen viure.

Amb les llengües del cor
i tinta com el mar
generós de les illes,
sembram versos per fer
florir lliures i oberts
al sagrat cos del món
sentit i veritat.

Més que d’on hem nascut
som del lloc que estimam
i lectors agraïts
que tenim el que dam
feim diversos un sol
gran poema on no hi ha
més pàtria que la vida.

© Dia mundial de la poesia
Barcelona: Dia mundial de la poesia, 2009
Audioproduktion: Institut Ramon Llull

à la poésie

Dans une île de mots,
entre oliviers et livres,
je sens à écouter
la beauté du grand vent
qu’écrire est respirer,
penser, faire l’amour,
que l’art nous humanise ;
je le dis passionnel :
je t’aime et sans toi rien
n’aurait plus de saveur,
je ne serais plus sûr
de ce que c’est que vivre.
Par les langues du coeur,
l’encre comme la mer
généreuse des îles,
on sème des vers pour
faire fleurir ouverts
au corps sacré du monde
le sens, la vérité.
On n’est pas d’où l’on vient,
on est du lieu qu’on aime,
lecteurs reconnaissants
qui ont cela qu’ils donnent
et divers font un seul
grand poème où il n’est
de patrie que la vie.

traduit par Annie Bats